5 étapes pour utiliser votre contrôleur DJ correctement

Avec l’évolution de la technologie, les matériaux utilisés par les DJ ont bien changé. Fini les platines vinyles et la table de mixage, place maintenant au contrôleur DJ. Une fois que vous avez choisi le contrôleur DJ le mieux adapté pour vous, voici cinq étapes pour mieux l’utiliser. Mais si ce n’est pas encore fait, vous retrouverez ici les modèles les plus intéressants.

Etape 1 : préparation avant mixage

Il est important d’être bien organisé et notamment au niveau de vos pistes. Alors, ce que nous conseillons, c’est juste pour vous montrer comment faire mais vous pouvez vous organiser à votre façon. D’abord, il faut renommer vos pistes de façon à ce que vous puissiez les reconnaître facilement. Après, arrangez vos pistes de gauche à droite. C’est-à-dire, il faut que les pistes similaires soient regroupées. Enfin, colorez avec la même couleur des pistes de même instrument et par d’autres couleurs les pistes joués avec d’autres instruments.

Après avoir fait cette préparation, vous pouvez travailler tranquillement et sans vous stresser pour trouver les bonnes pistes.

Etape 2 : faire le mix brut

Il faut faire en sorte que le volume de vos pistes soit harmonieux. Pour se faire, il faut mettre tous les faders à zéro. Ajustez ensuite toutes les pistes une par une. Ici, il faut suivre son instinct car c’est ainsi qu’on devient pro. Après, prenez un morceau qui soit à peu près du même style que vous voulez faire et utilisez le comme référence. C’est-à-dire que vous allez vous en servir pour ajuster le volume de vos différents instruments.

Après cela, il faut procéder au réglage du panoramique en mettant chaque piste à gaude, ou au centre ou à droite. Il faut ensuite affiner le panoramique des pistes. Et enfin, choisissez la partie la plus dense de votre morceau, réglez les volumes des pistes de façon à ce que les pics du master ne dépassent pas -6dB.

Etape 3 : Traitement du master

table mixage install

Tout d’abord, il faut que vous mettez un Equaliser (EQ) sur votre piste master. Utilisez votre morceau de référence choisi précédemment pour ajuster les fréquences. Il faut que les basses, les médiums et les aigus soient bien harmonieux. Ensuite, il faut compresser un peu. Il faut que la réduction sur les pics ne soit que de 1dB.

Etape 4 : Mix statique

Il faut enlever la fréquence basse de chacune de vos pistes. Ca ne s’entend pas vraiment mais si vous avez ça sur toutes vos pistes, votre mix sera gâché.

Afin de réduire les pics de volume ou pour que le volume de son soit homogène, mettez un compresseur sur votre piste. Il ne faut avoir que -1dB et -6dB de réduction sur un pic, alors, il faut que le treshold soit réglé. Faire en sorte que le volume de la piste reste le même qu’il y ait de compresseur ou pas. Et pour y arriver, il faut monter le gain de compresseur.

Si deux instruments ne vont pas ensemble, il faut monter d’une octave l’un des deux. Faites en sorte qu’ils soient complémentaire en fréquence. Ou user d’un compresseur sidechain.

Etape 5 : Mix dynamique

C’est dans cette étape qu’on s’amuse le plus avec les effets. Il faut que le mix statique soit bien enregistré parce qu’il pourrait être utile. Il faut se référer aux automations pour régler des problèmes s’il y en a encore. User de votre créativité avec les effets sur vos pistes.

Maintenant, vous savez mixer avec votre contrôleur DJ. Mais il faut bien sûr toujours s’entrainer pour vous perfectionner de jour en jour. Vous pouvez déjà pour commencer amuser vos copains avec votre contrôleur DJ et pourquoi pas devenir professionnel si vous le souhaitez.